Nous dormons en moyenne 118 jours par an soit presque un tiers de notre temps est consacré au sommeil !
Essentiel pour notre santé, il est fondamental pour notre qualité de vie.

Le bruit, la lumière, les écrans peuvent impacter la qualité du sommeil, mais saviez-vous que la qualité de l’air peut également perturber le sommeil ?

 

Pourquoi a-t-on besoin de dormir ?

Le sommeil est indispensable. Il nous permet de récupérer de l’énergie pour la journée suivante mais il possède également de surprenantes vertus pour le fonctionnement de notre corps.

Nos défenses immunitaires sont plus efficaces durant notre sommeil. Lorsque nous dormons, le corps produit en grandes quantité des hormones comme la dopamine ou la prolactine. Ces hormones peuvent booster l’immunité et accélérer la cicatrisation ainsi que le renouvellement des cellules. Un sommeil réparateur est donc essentiel pour maintenir cet équilibre hormonal.

Le sommeil intervient également dans notre processus de mémorisation. En effet, les informations emmagasinées le jour vont être traitées, triées et stockées par le cerveau lorsque nous dormons.

 

Les conséquences d’un mauvais sommeil :

  • Les conséquences d'un manque de sommeilMauvaise humeur et irritabilité : un état de fatigue chronique peut causer des troubles d’humeurs. Dans les cas extrêmes, le manque de sommeil peut être à l’origine d’un état dépressif ou d’hyperactivité.
  • Pertes d’attention et difficultés à se concentrer : le manque de sommeil influe sur notre productivité.
  • Troubles hormonaux : un rythme de sommeil irrégulier peut dérégler la production de certaines hormones. Les conséquences peuvent aller de la perte musculaire à des problèmes de croissance jusqu’à une prise de poids importante.

 

Comment la pollution de l’air impacte-t-elle votre sommeil ?

Selon une étude publiée dans la revue médicale American Thoracic Society* en mars 2017, la pollution de l’air doit être considérée comme un facteur de risque pour le sommeil. Les polluants mis en cause dans cette étude sont principalement liés au trafic routier et au chauffage domestique (particules fines, particules de diesel, oxyde d’azote, benzène…).

Concrètement, lorsque nous dormons notre respiration est plus profonde. Nous inhalons donc plus de polluants.
Cette pollution peut influer sur la qualité de notre sommeil en entraînant toussotements, éternuements, inflammations des sinus, maux de tête et sensations de fatigue au réveil…

De plus, les personnes plus sensibles à la qualité de l’air en journée comme les asthmatiques et personnes allergiques sont plus impactées par la qualité de l’air durant la nuit que les autres.
En effet, la mauvaise qualité de l’air aggrave leurs symptômes et donc la qualité de leur sommeil.

Comment bien dormir ?

Comment faire pour mieux dormir ?

  • Éviter les écrans dans votre chambre.
  • Aérer votre chambre tous les jours, été comme hiver, matin et soir au moins 10 minutes par jour.
  • Dépoussiérer la chambre au moins une fois par semaine avec un chiffon humide pour éviter de disperser les particules dans l’air.
  • Équiper votre chambre d’un purificateur d’air NatéoSanté. Ces épurateurs d’air vous permettront de filtrer l’air et retiendront les particules pour vous offrir un air pur pour un sommeil réparateur.

Purificateur d'air air initial

 

Le purificateur d’air Air initial style est idéal pour une chambre et vous accompagne toute la nuit grâce à son mode nuit ultra silencieux et discret. Plus d’informations : https://www.nateosante.fr/une-gamme-complete-de-solutions/15-purificateur-air-initial

 

* Relationship of Air Pollution to Sleep Disruption: The Multi-Ethnic Study of Atherosclerosis (MESA) Sleep and MESA-Air Studies. AMERICAN THORACIC SOCIETY. 21 mai 2017. [Consultée le 15 octobre 2017] Disponible et accès : https://www.eurekalert.or g/pub_releases/2017-05/ats-apm051517.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *